samedi 25 mai 2013

Citations sur la morale

1)      La liberté


« L’éducation philosophique consiste à apprendre à vouloir chaque chose comme elle arrive ».
Epictète, Entretiens.

« La vraie liberté, c’est de pouvoir toute chose sur soi ».
Montaigne, Essai, livre III.

« Ils conçoivent l’homme dans la nature comme un empire dans un empire ».
Spinoza, Ethique.

« Les Hommes se trompent en ce qu'ils se croient libres ; et cette opinion consiste en cela seul qu'ils ont conscience de leurs actions et sont ignorants des causes par lesquelles ils sont déterminés ».
Spinoza, Ethique.

"Les hommes sont conscients de leurs désirs et ignorants des causes qui les déterminent".  +++
Spinoza, Lettre à Schuller

« L’homme est né libre et partout il est dans les fers ».
Rousseau, Du contrat social, I, 1.

« Il n’y a point de liberté sans lois ».
Rousseau, Lettres écrites de la montagne.

« Si l’on a conçu des hommes libres, c’est afin qu’ils puissent devenir coupables ».
Nietzsche, Le crépuscule des idoles, « Les quatre grandes erreurs », §7.

« L’homme est condamné à être libre ».
Sartre, L’existentialisme est un humanisme.

« Jamais nous n'avons été plus libres que sous l'occupation allemande ».
Sartre, Situation III.

2)      Le devoir


« Commettre l’injustice est pire que la subir ».
Platon (faisant parler Socrate), Gorgias, 474a.

« Le devoir est la nécessité d’accomplir une action par respect pour la loi ».
Kant, Fondements de la métaphysique des mœurs.

« Agis uniquement d’après la maxime dont tu peux vouloir en même temps qu’elle devienne une loi universelle ».
Kant, Fondements de la métaphysique des mœurs, section II.

« Le ciel étoilé au-dessus de moi et la loi morale en moi ».
Kant, Critique de la raison pratique.

« Tu dois, donc tu peux ».
Kant, Critique de la raison pratique.

« La pitié est douce parce qu’en se mettant à la place de celui qui souffre, on sent pourtant le plaisir de ne pas souffrir comme lui ».
Rousseau, Émile ou de l’éducation, « L’éducation de l’être moral ».

« Nos devoirs – ce sont les droits que les autres ont sur nous ».
Nietzsche, Aurore.

« Quel obstacle puissant à la civilisation doit être l’agressivité si s’en défendre rend tout aussi malheureux que de s’en réclamer ».
Freud, Malaise dans la civilisation.

3)      Le bonheur


« Carpe diem ».
Horace, Odes.

« Nous ne vivons jamais, mais espérons de vivre ; et, nous disposant toujours à être heureux, il est inévitable que nous ne le soyons jamais ».
Pascal, Pensées.

« Le silence éternel de ces espaces infinis m’effraie ».
Pascal, Pensées.

« Le bonheur est une idée neuve en Europe ».
Louis Antoine de Saint-Just, Discours du 3 mars 1794 prononcé à la tribune de la Convention.

« Le souverain veut rendre le peuple heureux selon l’idée qu’il s’en fait, et il devient despote ; le peuple veut ne pas se laisser frustrer de sa prétention au bonheur commune à tous les hommes et il devient rebelle ».
Kant, Du rapport de la théorie et de la pratique dans le droit politique.

« Le bonheur est un idéal de l'imagination, non de la raison ».
Kant, De la métaphysique des mœurs.

« Les hommes ayant placé toutes les douleurs, toues les souffrances dans l’enfer, pour remplir le ciel, ils n’ont trouvé que l’ennui ».
Schopenhauer, Le monde comme volonté et comme représentation.

« Il n'y a qu'une erreur innée : celle qui consiste à croire que nous existons pour être heureux ».
Schopenhauer, Le monde comme volonté et comme représentation.

« Il faut s’imaginer Sisyphe heureux ».
Camus, Le mythe de Sisyphe.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire